La CSQ ouverte à la discussion

Après nous avoir demandé de suspendre les négociations du secteur public en raison de la crise du coronavirus, le gouvernement a proposé le 15 mars 2020 aux organisations syndicales une rencontre pour mettre en place des solutions en santé et sécurité au travail pour le secteur de la santé et des services sociaux.

Nous avons profité de l’occasion pour réitérer au gouvernement que nous étions d’accord pour suspendre les négociations du secteur public, comme il a été proposé, jusqu’au 5 avril 2020.

Par ailleurs, le gouvernement a soumis l’idée de procéder au renouvellement des conditions de travail du personnel du secteur de la santé pour une période de trois ans. Nous avons refusé ce scénario, mettant le gouvernement en garde quant à l’importance de ne pas démobiliser et démotiver l’ensemble des travailleuses et des travailleurs de tous les réseaux, compte tenu de la crise actuelle. Rappelons que les conventions collectives arrivent à échéance le 31 mars prochain.

Ayant pris l’engagement, avec les autres formations syndicales, de mettre tout en œuvre pour favoriser une lutte efficace contre la propagation du coronavirus, nous avons signifié dimanche dernier notre volonté de collaborer et de maintenir le canal de communication avec le gouvernement. Nous maintenons cet engagement.

Discussions actives

Depuis le 15 mars, nous discutons activement et régulièrement avec vos représentantes et représentants au conseil intersectoriel de négociations, afin de partager l’ensemble des informations dont nous disposons et d’identifier toute proposition et toute solution permettant de faciliter l’organisation du travail et le bien-être du personnel, et ce, dans l’ensemble des réseaux qui sont mobilisés pour la crise actuellement.

Nous souhaitons faire en sorte que les travailleuses et les travailleurs continuent d’obtenir les meilleures conditions de travail possibles, et ce, dans tous les milieux.

Nous nous engageons à vous communiquer dès que possible et en toute transparence l’ensemble de l’information qui est à notre disposition.