La CSQ lance la campagne publicitaire Ça nous regarde tous, faut que ça change maintenant!

Devant l’immobilisme du gouvernement du Québec à l’endroit de nos revendications et afin de sensibiliser la population au manque de ressources en santé, en éducation, dans les cégeps et à la formation aux adultes, la CSQ a lancé une vaste campagne publicitaire intitulée Ça nous regarde tous, faut que ça change maintenant!

La campagne publicitaire, qui s’articule autour des quatre grands secteurs présentement en négociation, a pour objectif de sensibiliser et d’interpeller le grand public sur l’importance des services à la population.

La campagne est diffusée depuis le 29 mars 2021 sur les réseaux de télévision, et ce, durant six semaines. Les réseaux de nouvelles en continu sont également mis à profit avec LCN et RDI, afin que la campagne soit « collée sur l’actualité ».

L’objectif de la campagne est d’interpeller positivement le plus grand nombre de personnes possible. En ce sens, quatre publicités télévisuelles de 15 secondes ont été produites d’après ces idées :

Une fillette met en lumière les problèmes importants d’épuisement professionnel chez le personnel de l’éducation;
Une femme enceinte se questionne sur l’état futur du réseau de la santé;
Un cégépien en difficulté réclame des ressources d’aide pour le soutenir;
Une femme dont le conjoint retourne aux études s’interroge sur les ressources allouées à la formation aux adultes.

Les quatre publicités interpellent directement le premier ministre du Québec, François Legault, en lui demandant ce qu’il peut faire pour régler la situation, parce que « ça nous regarde tous ». La thématique de la négociation de la CSQ « Faut que ça change maintenant! » apparaît en surimpression.

Afin d’obtenir une grande portée, des publicités ont aussi été produites en format de 30 secondes, en français comme en anglais, pour la radio commerciale et la radio communautaire.

Les publicités télévisées et radiophoniques sont diffusées à la grandeur du Québec dans les principales chaînes de Radio-Canada, de Québecor, de Bell Média et de Cogeco.

Quotidiens et sites d’actualité

Les formats de publicité destinés aux quotidiens et aux sites d’actualités dans le cadre de cette campagne vont du marketing de contenu à de la publicité dite « commerciale ».

Puisque l’objectif de la campagne est de sensibiliser la population, les plateformes numériques privilégient des formats qui invitent l’internaute sur une page Web lui permettant de trouver davantage d’information.

Des placements sont prévus dans les six quotidiens de CN2i (anciennement Capitale Médias), dans Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec, et dans La Presse. Le Journal de Montréal, Le Journal de Québec ainsi que Le Devoir ont aussi été choisis pour des placements de type cahiers spéciaux ainsi que des articles de type publireportage et des questions/réponses « Vrai ou faux » permettant à la lectrice ou au lecteur d’obtenir les réponses de façon interactive.

Médias sociaux et numériques

Les plateformes de médias sociaux les plus performantes pour le grand public ont été retenues pour la campagne, soit Facebook, YouTube et Instagram. Twitter a été ajouté pour faire un clin d’œil aux journalistes et aux politiciens. Nous y diffuserons des bannières ainsi que de la vidéo.

Affichage

Des panneaux extérieurs présentant une aînée (« En santé, faut que ça change maintenant! »), ainsi qu’une fillette et un adolescent (« En éducation, faut que ça change maintenant! ») sont déployés à certains endroits en complément de la campagne. Dans les deux cas, on retrouve le slogan « Ça nous regarde tous ».

Précampagne

La campagne a été précédée d’une précampagne afin d’appuyer l’intensification des moyens de pression, notamment la grève du 30 mars dans les cégeps, qui a largement été diffusée dans les médias. Cette campagne a été déployée dans les radios sur tout le territoire du Québec au sein des stations de Bell Média et de Cogeco, ainsi que dans les médias numériques qui traitent de l’actualité (Radio-Canada, Québecor, La Presse et CN2i).

Appel à l’action

Nous vous invitons dès maintenant à diffuser les outils en appui à la campagne disponibles sur le site Web negociation.lacsq.org/ca-nous-regarde-tous/.

Pour consulter la version anglaise de cette infolettre, visitez la section English de notre site portant sur la négociation.