Les disparités régionales

Assurer des services dans toutes les régions : on est là!

PROPOSITIONS EN CONSULTATION AUPRÈS DES MEMBRES

 

Que le Front commun revendique:

  • Que la municipalité de Fermont ainsi que les Îles-de-la-Madeleine soient ajoutées au secteur III et que les localités de Chisasibi et de Radisson soient ajoutées au secteur IV.
  • L’élargissement du paiement de transport de nourriture à certaines autres localités du secteur III.
  • L’amélioration des dispositions relatives aux sorties dans les localités déjà visées, notamment quant au nombre de sorties et à l’accès à des déplacements remboursés pour les personnes recrutées localement.
  • Une prime ou une intégration à un secteur pour certaines régions ou localités non visées par une prime de disparité régionale et aux prises avec des problèmes aigus d’attraction et de rétention en lien avec l’éloignement et l’isolement.


Nous avons raison de le revendiquer. Pourquoi?

ARGUMENT 1 : parce que la pénurie de main-d’œuvre frappe plus durement les régions éloignées.

    • C’est entre autres le cas pour la ville de Fermont, les Îles-de-la-Madeleine, les localités de Chisasibi et de Radisson. Ainsi, la ville de Fermont et les Îles-de-la-Madeleine devraient être incluses dans le secteur III, et Chisasibi et Radisson dans le secteur IV.
    • Et, parce que plusieurs régions et sous-régions non couvertes par le régime des disparités régionales sont aux prises avec des enjeux importants d’attraction et de rétention de la main-d’œuvre, liés à l’éloignement et à l’isolement, il y a lieu de trouver des solutions ciblées.

ARGUMENT 2 : pour mettre fin aux iniquités de traitement.

    • Par ailleurs, nous proposons de mettre fin à l’iniquité qui affecte les personnes salariées de certaines localités du secteur III qui ne bénéficient pas du paiement des frais de transport de nourriture, alors que leurs conditions sont semblables à celles d’autres qui y ont droit. Nous estimons que c’est le cas pour les localités de la Basse-Côte-Nord, à l’est de Kegaska jusqu’à la limite du Labrador (y compris l’île d’Anticosti).